Contes cruels cover

Contes cruels

Auguste de Villiers de l'Isle-Adam (1838-1889)

1. 01 - Les Demoiselles de Bienfilâtre
2. 02 - Véra
3. 03 - Vox Populi
4. 04 - Deux Augures
5. 05 - L'Affichage céleste
6. 06 - Antonie
7. 07 - La Machine à gloire
8. 08 - Duke of Portland
9. 09 - Virginie et Paul
10. 10 - Le Convive des dernières fêtes, première partie
11. 11 - Le Convive des dernières fêtes, deuxième partie
12. 12 - À s'y méprendre
13. 13 - Impatience de la foule
14. 14 - Le Secret de l'ancienne musique
15. 15 - Sentimentalisme
16. 16 - Le Plus beau dîner du monde
17. 17 - Le Désir d'être un homme
18. 18 - Fleurs de ténèbres
19. 19 - L'Appareil pour l'analyse chimique du dernier soupir
20. 20 - Les Brigands
21. 21 - La Reine Ysabeau
22. 22 - Sombre récit, conteur plus sombre
23. 23 - L'Intersigne
24. 24 - L'Inconnue
25. 25 - Maryelle
26. 26 - Le Traitement du docteur Tristan
27. 27 - Conte d'amour
28. 28 - Souvenirs occultes
29. 29 - L'Annonciateur

(*) Your listen progress will be continuously saved. Just bookmark and come back to this page and continue where you left off.

Summary

Les contes réunis par Villiers sont d'une grande diversité. Leur dénominateur commun est, selon l'auteur, la cruauté. En effet, Villiers y montre sans fard, avec cynisme parfois, les travers de ses contemporains qui semblent bien cupides (Virginie et Paul), sots et superficiels (La machine à gloire). Néanmoins, les Contes ne bornent pas, loin s'en faut, à une critique du temps : le fantastique (L'Intersigne), genre en vogue, est représenté. Surtout, au travers de la plupart des Contes transparaissent un sens du tragique et une poésie conformes à leur auteur, aristocrate ruiné, dramaturge sans succès et amoureux du Beau.